INTERVIEW DU PDG DU GROUPE AGRONOMIX

Frat Mat du Mardi 18 octobre 2016 page 10



Honoré Christophe YAPI(Président-Directeur Général du Groupe AGRONOMIX S.A)
Le patron du groupe présente ici, les dernières innovations apportées á la gestion de ses activités.

Bonjour Monsieur Yapi. Depuis quelques jours, votre Groupe a publié sur son site web et dans ses agences, un communiqué relatif aux nouvelles dispositions en vigueur à l’activité de plantation clé en main. De quoi s’agit-il ?

Le groupe AGRONOMIX par sa filiale MONHEVEA.COM réalise des activités de plantations clés en main. C’est une offre d’affaire qui consiste à verser une somme d’argent à MONHEVEA.COM pour la réalisation d’une production agricole selon la culture en cours (très souvent des cultures vivrières et maraichères) pour des personnes qui n’ont pas le temps matériel de le faire. Ensuite, nous entretenons et exploitons lesdites plantations, puis nous partageons avec le client le fruit de la commercialisation des récoltes. Ce contrat, que nous avons dénommé contrat de partenariat agricole a rencontré un franc succès en Côte d’Ivoire, et nos clients réinvestissent régulièrement leurs gains dans de nouvelles cultures.
La conséquence c’est que des fonds assez substantiels transitent sur nos comptes bancaires. Or, du fait de la nécessité de lutter contre le blanchiment d’argent, la législation impose une transparence dans toutes les transactions financières, et ce n’est pas nouveau. Vous avez dû constater que depuis quelques années, lorsque vous allez faire un dépôt sur votre propre compte bancaire, votre banquier vous demande souvent de justifier l’origine des fonds. Quand vous faite un transfert d’argent on vous demande une copie de votre pièce d’identité. Au vu du nombre important des transactions sur nos comptes bancaires, nous avons décidé de mettre en place des moyens permettant d’assurer la transparence de nos opérations. Ces moyens sont appelées procédures « Know Your Customer », ou procédures « KYC », et qui sont déjà appliquées par les banques et établissements financiers, les compagnies d’assurances, etc…
C’est l’application de ces procédures KYC qui a fait l’objet de la dernière communication sur notre réseau. Elles sont désormais en vigueur dans nos agences. Nos chargés d’affaires collectent auprès de nos clients quelques informations minimales. Le Communiqué publié la semaine dernière était donc destiné à informer nos Clients de la mise en place des procédures KYC chez MONHEVEA.COM, afin qu’ils ne soient pas surpris. Nous nous excusons à l’avance auprès de nos clients des quelques lourdeurs que ces procédures pourraient engendrer dans un premier temps.

Cela ne va-t-il pas poser des problèmes de confidentialité ? Que pouvez-vous dire pour rassurer vos partenaires?

Quand on regarde la taille de nos activités, ces mesures de transparence nous paraissent indispensables, dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. Nous garantissons à nos clients que les informations qu’ils communiquent sont traitées avec la plus grande discrétion qui sied en la matière. Nos conseillers clients et tous nos agents sont soumis au plus strict secret professionnel. Ils signent une Charte dans laquelle ils s’engagent à ne communiquer aucune information à des tiers.

Cela ne fera-t-il pas fuir vos clients vers des concurrents qui seraient moins regardants ?

Etant les précurseurs et seul à développer ce modèle économique intelligent et intégré, notre démarche qualité nous impose une actualisation de nos procédures en conformité avec les normes internationales en vigueur. Nos partenaires qui nous ont toujours suivis n’ignorent pas l’importance de se mettre en totale conformité avec la législation.

Nous avons appris que certaines de vos banques ont décidé d’arrêter de travailler avec votre société. Vous le confirmez ?

Oui effectivement, c’est la raison pour laquelle nous mettons en oeuvre différentes procédures comme celle ci aux fins de consolider notre collaboration avec nos partenaires financiers. Par ailleurs, un de nos partenaires financiers vient de rependre sa collaboration avec nous.

Quelles sont, aujourd’hui, les perspectives du Groupe AGRONOMIX ?

Avec ses 14 filiales, représentées à travers le monde (Côte d’Ivoire, Ghana, Benin, Togo, France, Hollande, Belgique, Suisse, Angleterre, Atlanta, New York) le groupe AGRONOMIX se développe dans plusieurs secteurs d’activités.

  • Nous avons obtenu l’agrément de société exportatrice de café cacao,
  • Début Novembre 2016, nous lançons notre projet immobilier, « LA CITE DES PLANTEURS » construite sur une superficie de 20 ha, pour 700 logements ouvert aux clients de MONHEVEA.COM,
  • A moyen terme, un important projet immobilier à l’est d’Abidjan. Nous en sommes au stade de la sécurisation juridique des droits que nous avons sur le terrain. Nous allons bientôt recevoir les arrêtés de concession définitive (ACD) et à partir de là, les travaux pourront débuter,
  • Un projet de transformation de produits agricoles, sur 3 sites : à l’Est, dans la ville d’Abengourou une usine de transformation de café et de cacao, dans le Sud-Est à Bonoua, une unité de transformation de boissons naturelles et également dans la Région du Bélier, Yamoussokro par une unité de transformation de tomates, conditionnement de produits vivriers et maraichers.
Nous croyons fermement que nos économies ne pourront décoller que si nous passons effectivement au stade de la transformation de nos matières premières. Et bien d’autres projets que nous dévoilerons au fur et à mesure qu’ils prendront forme.

Pouvez-vous nous parler de la taille de vos investissements ?

Nous sommes à plus de :
  • 3 milliards de matériel agricole acquis (engins, systèmes d’irrigation etc..)
  • 16 milliards pour les usines de transformation,
  • 2000 hectares de plantation clé en main,
  • 500 millions de produits phytosanitaires,
  • 1,200 milliards d’exportations d’Arnacade;
et bien d’autres pour ne cités que ceux ci…

A quelle date ?

Disons que nous espérons lancer les travaux en Côte d’Ivoire d’ici la fin de l’année. Mais sachez que les unités industrielles sont déjà quasiment montées en Europe, il ne reste plus qu’à les mettre dans le bateau pour les acheminer vers la Côte d’Ivoire, dès que nous aurons toutes les autorisations.

M, le PDG, certaine personne pense que vous n’êtes pas assez transparent dans la conduite de votre activité, que répondez vous ?

Le mot transparence n’est pas approprié, j’aurais utilisé la confidentialité. Prenons le cas de John Pemberton, le fondateur de COCA COLA, qui a inventé la formule en 1885. 131 années plus tard la formule demeure secrète dans le coffre de COCA COLA. Alors souffrez que nous nous accordions le droit de protéger notre modèle économique que tant de personnes essayent de copier.

Parlez-nous des autres activités du Groupe AGRONOMIX

Hormis l’agriculture, nous sommes aussi dans le BTP (Global Corporation), dans l’élevage, la pisciculture (les fermes d’AFALIKRO), dans la production d’engrais organiques fabriqués sur place en Côte d’Ivoire (FERTIVOIR), dans le commerce de phytosanitaires (GREENPHYTO), l’e-commerce (MYSPEEDMARKET) et la distribution (le VINOPHILE, LE TRES FRAIS, APPART AFRIK EN FRANCE, AGROFISH …) conditionnement et distribution de miel et de ses produits dérivés (APINONE)..

Monsieur YAPI, nous voyons que le Groupe AGRONOMIX se diversifie, mais pouvez-vous nous dire ce dont vous êtes le plus fier aujourd’hui ?

Notre plus grande fierté, c’est d’avoir permis à des milliers de personnes, en Côte d’Ivoire et à l’étranger, de se sentir bien, de gagner de l’argent grâce à l’agriculture, et de continuer à en gagner. Il n’y a rien de plus beau que de permettre à des gens de réaliser leur rêve d’acquérir un terrain pour construire leur maison, ou d’avoir un petit fonds comme apport personnel pour solliciter un emprunt immobilier auprès de leur banque, ou de créer une petite affaire, grâce aux gains perçus chez MONHEVEA.COM Je peux vous assurer mes collaborateurs et moi en sommes très fiers, chez AGRONOMIX. Nous avons une politique assez sur l’emploi des jeunes (tranche d’âge 25 à 40 ans). Notre effectif est de 500 emplois directs, et plus de 5000 emplois indirects. Nous projetons à l’horizon 2018, 2000 emplois viables.

Vous recevez beaucoup d’attaques et de critiques. A quoi cela est-il dû, selon vous ?

Disons que je n’ai pas le pouvoir de discerner chez les gens ce qui peut les motiver à nous critiquer. Est-ce de la malveillance ? S’agit-il de critiques constructives ? Je l’ignore. Mais en y réfléchissant avec mes collaborateurs, nous avons compris qu’on ne peut pas espérer atteindre un certain niveau de réussite, sans susciter des interrogations, des incompréhensions, des critiques et même des attaques. Toutefois, le plus important à mon avis c’est de rester dans notre vision, car une entreprise sans vision est vouée à l’échec.

Justement, quelle est votre vision, Monsieur YAPI ?

Notre vision :
  • Développer et exceller dans nos domaines d’activités afin de satisfaire la population,
  • Etre un acteur important du développement et du succès de l’Agribusiness
  • Devenir un groupe performant avec une parfaite maitrise de toute la chaine de valeur agricole
  • Œuvrer pour le développement durable
Nous nous inscrivons dans cette vision, et nous nous battons chaque jour pour devenir des champions de l’économie.

Monsieur YAPI, vous êtes actuellement à San Pédro dans le cadre des Journées Nationales de valorisation de l’Agriculture (JNVA). Qu’est-ce qui a motivé Agronomix à être sponsor leader de cet évènement ?

L’agriculture est à la base de la réussite du groupe AGRONOMIX, et comme nous l’a enseigné le Président Houphouët, le succès de la Côte d’Ivoire repose sur l’agriculture. Nous ne ménagerons donc aucun effort pour participer au rayonnement du monde agricole ivoirien. Les JNVA, qui sont une excellente initiative de l’AVA, et constituent à mon sens un catalyseur puissant pour le développement de l’agriculture. Cet évènement patronné par le Président Henri Konan Bédié, parrainé par le Président de l’Assemblée Nationale, avec la présence effective de notre invité (AGRONOMIX) de marque, Son Excellence l’Ambassadrice de la Grande Bretagne, montre bien l’importance de ce secteur d’activité. Pour notre part, nous répondrons toujours présent à chaque fois que l’on parlera du monde agricole et de ses acteurs.

Monsieur Yapi, nous vous remercions de cette interview. Pour conclure, pouvez-vous nous dire, selon vous, le secret de votre réussite ?

C’est moi qui vous remercie de cette opportunité que vous me donnez de rassurer nos clients. Pour vous répondre, je citerai un de mes proches qui m’a dit ceci : « C'est par pure grâce que certaines personnes sont choisies pour comprendre ce qui doit être compris, voir ce qui doit être vu et faire ce qui doit être fait. Pour ceux qui s'étonnent de la rapidité de la croissance du groupe AGRONOMIX, qu'ils sachent tout simplement que tout comme la lumière qui est très très rapide, cette croissance à une source et un objectif: LE MEILLEUR. ». Ce mot très réconfortant permet à lui seul de comprendre la réussite du Groupe Agronomix. J’y ajouterai que mon secret réside dans les 4 mots suivants : Conviction, Détermination, Foi, et Action. Rien ne peut s’opposer à la lumière divine. Dieu est lumière, en lui point de ténèbres. Les ténèbres disparaitront.

Merci Monsieur YAPI.

C’est moi qui vous remercie.

Propos receuillis par David YA


LES SOUSCRIPTIONS AUX CULTURES VIVRIERES SONT SUSPENDUES POUR LE MOMENT

logo Monhevea

KIT POIVRE

Cout de Création: voir détails
RSI du client: voir détails
Période:voir détails

Détails
logo Monhevea

KIT PRIVILEGE

Cout de Création: voir détails
RSI du client: voir détails
Période:voir détails

Détails